mercredi 19 décembre 2012

Du beurre de cacahuète pour la musculation ?




De nombreux pratiquants de musculation utilisent le beurre de cacahuète au quotidien. Quel peut être l’intérêt nutritionnel du beurre d’arachide quand on fait de la musculation ?

Crédit photo : Dakatine

Le beurre de cacahuète, une recette qui varie suivant les fabricants

La fabrication du beurre de cacahuète (appelé parfois pâte d’arachide suivant le processus de fabrication) implique le décorticage (obligatoire), le grillage à sec, le blanchiment des graines et le broyage fin. A cette purée d’arachides, on peut ajouter une source de glucides, de l’huile végétale (arachide, tournesol ou palme) et/ou du sel, suivant la recette.

Regarde bien l’étiquette pour savoir s’il s’agit d’une purée de cacahuète naturelle ou si d’autres ingrédients tels que du sucre (cas de la recette américaine), de l’huile ou des additifs ont été ajoutés.

Composition nutritionnelle du beurre de cacahuète

Le beurre de cacahuète est connu en musculation pour sa richesse en protéines. En effet, il contient en moyenne 25 g de protéines aux 100g. Soit plus de protéines que la plupart des viandes !

Cependant, il ne faut pas oublier qu’il contient aussi 50 % de graisses. Certes, il est riche en omégas 6 qui sont indispensables et contient peu d’acides gras saturés mais sa teneur en oméga 3 est assez faible. Il ne peut donc être utilisé comme seule source de lipides végétaux.

Par contre, le beurre de cacahuète est riche en vitamine B3 et vitamine E.

Pour en savoir plus sur la composition nutritionnelle du beurre de cacahuète, tu peux te rendre sur le site de la table CIQUAL de composition nutritionnelle de l’ANSES. 

Faut-il manger du beurre de cacahuète si l’on fait de la musculation ?

Comme beaucoup d’aliment, tout est question de quantité. Le beurre de cacahuète peut être intéressant pour remplacer une partie des huiles végétales et comme source de protéines, au goûter ou au petit déjeuner par exemple.
Attention toutefois à ne pas en abuser !  Il reste une pâte à tartiner très grasse : deux cuillères à soupe de beurre de cacahuète (environ 30 g) apportent autant de lipides qu’une cuillère à soupe d’huile. Pour compléter les apports de lipides apportés par le beurre de cacahuète, une huile végétale riche en oméga 3 comme l’huile de noix est idéale.

Pour résumer et comme souvent, plaisir et modération !

Bibliographie
ANSES. TABLE CIQUAL. 2012. Disponible sur http://www.anses.fr/TableCIQUAL/index.htm
HEDS. Beurre de cacahuète. 2008 Disponible sur  http://www.heds-ge.ch/diet/encyclopedie/Beurre_de_cacahuete_08.pdf

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire