vendredi 22 juin 2012

Le régime hyperglucidique : pourquoi et quand l’utiliser ?




Comme tu as pu le constater, il est généralement recommandé d’augmenter sa consommation de féculents pendant les 3 jours avant une compétition. Mais à quoi sert exactement ce régime particulier appelé régime hyperglucidique et quand l’utiliser ?
Photo : granules de glycogène 

Le glycogène, forme de réserve des glucides

Pour fonctionner, nos muscles ont besoin de divers « carburants », et notamment de glucides. Dans l’organisme, le glycogène est la forme de stockage des glucides. Il se trouve dans le foie et les muscles mais en quantité limitée. Ces réserves servent à alimenter les muscles en glucides pendant l’effort, notamment quand l’effort est prolongé. Le délai d’apparition de la fatigue lors d’un exercice musculaire semble directement lié au taux initial de glycogène musculaire. Il existerait donc bien un lien entre glycogène et performance pour certains types d’exercices. Pour mettre toute les chances de ton côté, tu dois avoir des réserves optimales en glycogène, surtout si tu pratiques des activités qui durent plus d’1h30.

Un régime hyperglucidique pour augmenter les réserves en glycogène 

Si les réserves en glycogène sont limitées, elles peuvent toutefois être augmentées grâce à l’entrainement. Ainsi, un sportif bien entrainé aura des réserves plus importantes de glycogène. L’alimentation est aussi un facteur qui influence le stockage du glycogène. Plus celle-ci est riche en glucides (régime hyperglucidique), plus les stocks de glycogène seront élevés.

Le régime hyperglucidique : comment faire ?

Pour favoriser un stockage important du glycogène, l’alimentation doit être riche en glucides, tout en privilégiant les féculents. Ceux-ci doivent représenter environ 60-70 % de l’apport énergétique total. Le régime hyperglucidique devra être commencé 3 jours avant la compétition. Cependant, il est possible de l’adopter uniquement la veille avec de bons résultats.  Pendant ce régime il est nécessaire de bien boire (de l'eau!!).
Par contre, attention à ne pas exagérer les quantités : l’apport calorique total doit être adapté à ton activité sportive. Dans le cas contraire, la prise de poids, déjà systématique en pratiquant ce régime, risque d’être élevée. 
L'idéal est de consommer des féculents (pommes de terre, riz, pâtes, semoule, haricots rouges, maïs....) en quantité suffisante à chaque repas et de réduire un peu les apports lipidiques.
Pour aller plus loin, je te recommande la lecture d’un de mes articles relatifs aux pasta party !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire